L’être et l’écran de Stéphane Vial

26 août 2013

Lectures

Est sorti le livre de Stéphane Vial « L’être et l’écran. Comment le numérique change la perception « , PUF, Paris, 2013

Extrait de l’Introduction : De quoi la révolution numérique est-elle la révolution ?
Les technologies numériques ont ceci de singulier qu’elles nous apportent des « perceptions d’un monde inconnu », tout comme la physique moderne nous a apporté autrefois, selon le mot de Bachelard, des « messages d’un monde inconnu ». Ces perceptions inouïes, que nous tentons depuis les années 1970 d’intégrer plus ou moins bien dans le plan de nos habitudes phénoménologiques, sont celles qui proviennent des appareils numériques. En rupture totale avec la culture perceptive établie, ces perceptions nouvelles donnent accès à des êtres que nous n’avions jamais vus auparavant et à la réalité desquels nous peinons à croire. Ces êtres émergent de nos écrans et de nos interfaces et, non sans provoquer un certain vertige perceptif, bouleversent l’idée que nous nous faisons de ce qui est réel. Et la question est intensément philosophique. Que dire en effet de l’être de cette chose à la fois sensible et intelligible qu’est une icône de menu dans une interface numérique, un avatar sur les réseaux sociaux ou un personnage virtuel dans un jeu vidéo ? Est-il la même chose qu’un morceau de cire ? Ou bien s’agit-il plutôt d’un morceau de matière-esprit ? À moins que ce ne soit une de ces réalités qu’on appelle « virtuelles » ? Mais que se cache-t-il derrière le terme trompeur de « virtuel » ? Quel est l’être des êtres numériques ? Et surtout : que font-ils à notre être ? Que devient notre être-dans-le-monde à l’heure des êtres numériques ?
Ce livre est une recherche philosophique. Il vise un renouvellement conceptuel dans l’analyse de la technique en général, et des technologies numériques en particulier. Il a pour objectif de déconstruire « dans toute sa pesante balourdise » (nous réutilisons ici une expression de Walter Benjamin) le concept de virtuel. Bien qu’il soit d’origine philosophique, celui-ci n’est pas pertinent pour saisir philosophiquement la nature du phénomène numérique. Vingt ans d’accoutumance quotidienne aux interfaces nous montrent que la dimension de la virtualité n’est qu’une dimension parmi d’autres dans les expériences que nous vivons avec les appareils numériques. Nous avons besoin de nouveaux concepts, plus aptes à saisir la complexité réelle du phénomène numérique et susceptibles d’éclairer plus en profondeur le sens de ce que nous éprouvons en face des interfaces. C’est pourquoi ce livre propose d’introduire le concept général d’ontophanie et, grâce à lui, d’évaluer le fait numérique sous l’angle phénoménologique. De manière générale, ce livre est une méditation sur la technique et la perception. Le numérique y est étudié comme phénomène, c’est-à-dire comme ce qui apparaît et se donne au sujet, à travers les interfaces et grâce à elles.

Pour plus d’informations, voir le site de l’auteur : http://www.stephane-vial.net/

, , ,

À propos de corinne melin

Docteure en esthétique et sciences de l’art, elle enseigne l’histoire et la théorie des arts contemporains à l'Ecole Nationale Supérieure d'Art de Limoges depuis la rentrée 2016. Elle est membre du Laboratoire du Geste fondé et dirigé par Mélanie Perrier et Barbara Formis. Elle mène une approche historique sur l’art participatif depuis les années 1950 et interroge le reenactment dans les pratiques artistiques contemporaines orientées numériques. Elle s’intéresse aux terrains communs existants entre plusieurs disciplines des Sciences Humaines et Sociales : la sociologie, la philosophie, l’art et le design. Elle a codirigé les trois premiers numéros de la revue annuelle de recherche de l’École Supérieure d’Art des Pyrénées — Pau-Tarbes "échappées". Elle a publié notamment en déc. 2014 : "Allan Kaprow, une traversée, éditions l'Harmattan ; "Ceci n’est pas un titre. les artistes et intitulation" éditions Fage Lyon, article "Art&Language : l'art de la re-description"...

Voir tous les articles de corinne melin

Les commentaires sont fermés.

galerieducaveaudesarts |
doyousurftrip? |
lsdfougeres |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'oiseau de passage
| AMIS DE BOUSAADA
| francksontot